Des obsèques émouvantes pour Franky Bony

Le parc du souvenir gardera longtemps le souvenir de cette cérémonie, tenue le 9 septembre 2020. Famille, collaborateurs et amis aussi. Des adieux douloureux à Frantz Adrien Bony, chroniqueur à l'émission Canal musical sur Caraïbes FM.

L’animateur rentrait d’un dîner gala organisé en hommage au célèbre chanteur de Tabou Combo, Roger M. Eugène dit Shoubou ce 27 Août 2020, lorsqu’il a été lâchement assassiné à Pétion-ville. Alors que le meurtrier court encore les rues, Franky est retourné dans la poussière.


Au parc du souvenir, une cinquantaine de jeunes, tous membres de la promotion Learning Until Xcellence (LUX) 2000- 2007 du Nouveau Collège Bird assurent l’accueil et la logistique de la cérémonie. T-shirt noir, ils portent chacun un fanion frappé de l’insigne de la promotion à laquelle appartenait Franky.

Bony était aussi Témoin de Jéhovah. C’est sa congrégation qui assure cette cérémonie funèbre. Prières, cantiques de circonstance et sermon de circonstance, on peut sentir la douleur et la tristesse qui traverse l’assistance. Elle sera à son comble quand le Directeur Général de la Radio Caraïbes en l'occurrence M. Marc Anderson Bregard, ami et proche de Bony prononcera son oraison funèbre. L'animateur vedette de Canal Musical déplore le fait que l'année 2020 n'apporte que de la tristesse. Le Jérémien dit regretter le départ de Bony qu'il considérait comme un fils, un confrère, un frère, un confident, un collaborateur ou encore un complice.


" Celui qui a tué Bonny a sûrement oublié que la violence ne conduit jamais à aucun espoir durable" a renchérit le DG.

Bony aimait la vie et la vie était amoureuse de lui, lance Bregard, dans toute la poésie qu’on lui connaît.

"Fermer le livre de la vie de Bony et nous en aller, ce n'est pas si simple. Pou sa k kwè nan reyenkanasyon, Petet n'a wè Bonny Yon jou, pou sa ki kwè nan paradi, Bony gen Plas li nan paradi. Ann kontinye renmen lot, Ann kontinye respekte lot chak fwa nou fè sa nou fè l à la mémoire de Bonny", conclut M. Bregard.

A tour de rôle, Charles Henri Bastien, Tyson Delva et Léonne Tatcher Saint-Germain, tous membres de la promotion LUX, pour camper ce jeune de 34 ans, enlevé à l’affection de ses proches. Les témoignages laissent entrevoir que cette lourde disparition affectent même des amis de longues dates. Les Birdiens ressassent les heureux souvenirs vécus aux côtés du défunt. Jovial et sensible sont les traits de caractère constituant le camarade.


Léonne Tatcher va jusqu'à citer Jean d'Ormesson pour conclure: "la présence des absents dans la mémoire des vivants est quelque chose de plus fort que la mort".

Bonny, dès son enfance a été initié de façon méticuleuse et approfondie à l'étude de la bible, nous apprend le prédicateur du jour. Ses mots ne sont cependant pas assez forts pour panser cette contusion que portent désormais tous ceux et toutes celles qui ont connu Franky. Ils sont toutefois reconnaissants d'être aussi bien entourés dans cette circonstance, en témoignent les derniers mots de la cousine de Bony, Anne Christie Joseph qui prend la parole au nom de toute la famille.


Un cerveau de plus s’en est allé. Frantz Adrien Bony n’est pas mort. Il a perdu la vie. Trop tôt. C’est aussi un ancien étudiant en agronomie à l'université Quisqueya, un ancien animateur à la radio nationale, à Magik9, un ancien consultant à l'Office national de l'avion civile (Ofnac) qui est parti, sans avoir assez accompli dans un pays qui a besoin de ses fils et ses filles pour se relever.


La rédaction de Adduction Media présente ses sympathies à la famille Bony, tout en souhaitant que justice leur rendue un jour.



Richarson Bigot richardsonwiltesbigot@gmail.com

    ADDUCTION MEDIA
Recommanded Reading
Search By Tags
Follow "THIS JUST IN"