L’Orchestre Tropicana d’Haïti, un 57e anniversaire époustouflant


Tous les ans, dans la ville du Cap-haïtien « les dyokannèl » de l’orchestre Tropicana ont rendez-vous sur la place publique de la rue 18 pour assister au concert traditionnel de leur groupe. Cette année, en raison de la pandémie qui oblige nos artistes et groupes musicaux à emprunter la voie de performance virtuelle sur les réseaux sociaux, l’orchestre Tropicana a cassé la baraque.


Pour ce 57e anniversaire, Tropic a donné un concert en ligne de haute volée. Un million de views, plus exactement 1 258 000 en moins de 24h, les chiffres exacts d’une des meilleures prestations live depuis l’ère de la covid-19.


Fondé le 15 Août 1963 dans la ville du Cap-Haïtien, l’orchestre n’avait pas connu un début heureux selon le témoignages de certains capois. Les premiers concerts de la fusée d’or internationale s’étaient toujours réalisés sur fond d’ironie et de moquerie. Lors de son 3e anniversaire, seulement huit (8) couples étaient présents à ce bal, mais les musiciens ne se laissaient pas emporter par le découragement. En prenant pour fer de lance la discipline et la persévérance, aujourd’hui l’orchestre est devenu tout carrément un patrimoine national.


Le Samedi 15 Août 2020, l’orchestre Tropicana s’est offert en spectacle pour célébrer de façon magistrale son 57e anniversaire. Un anniversaire coïncidant à la Notre Dame, sainte patronne de la ville du Cap et les 350 ans de la ville. Dans une tenue de l’époque où le groupe songe à faire une réminiscence, les fans de l’orchestre étaient sans mot face à un tel spectacle. Les musiciens étaient vêtus en costume indigène, pour représenter les héros de l’indépendance. Ils voulaient du coup ressortir l’importance de la ville du cap dans l’histoire de ce pays. L’apport du Cap-haïtien, ci-devant cap français dans la création de la nation.


À travers des sketchs, les musiciens voulaient montrer le remords et les animosités de nos aïeux dans la gestion actuelle du pays. Ils voulaient montrer aux internautes du monde entier que Tropicana veut jusqu’au bout tenir allumer la flamme de l’espoir de ce peuple haïtien. Le journaliste Carel Pèdre et la chanteuse Darline Desca officiaient comme MCs de la soirée. Dans l'entre jeux, les ils ont présenté les musiciens, les membres de l’administration et les stagiaires du groupes en les invitant à gravir le podium.


Le Professeur Antoine Augustin, Président du comité de marketing de l’orchestre, dans ses propos de circonstance a rappelé les sacrifices de nos pères fondateurs. D’autant que l’anniversaire de Tropicana est coïncidé cette année avec les 350 ans de la ville du Cap-Haïtien.


« La musique de Tropicana est une musique anti-stress et pédagogique. Tropic est le seul orchestre haïtien qui ne laissera jamais tomber ses fans. Il les accompagnera dans les bons comme dans les mauvais moments » s’est argué le Responsable de marketing du groupe.


Le prof a invité le Directeur musical de l’orchestre à entamer un salut à la notre dame et l’indicatif musical pour démarrer cette fête grandiose.


« Nou salye ou manman Notre Dame » la chanson avec laquelle l’orchestre a bel et bien entamé sa soirée festive. Des compositions de boléro d’antan ont été servies à la première manche de la soirée.

Chorégraphie de danse, dédicaces aux sponsors et les VIPs, coup de micro aux grands supporters de l’orchestre, la fête battait son plein jusqu’à ce que l’internet leur faisait un grand défaut.


À chaque partie de la soirée, de nouveaux looks et des compositions sont offerts aux innombrables internautes. Des commentaires élogieux venant de toute part pour féliciter et remercier les musiciens de l’orchestre pour tous leurs sacrifices consentis. Le chanteur Parisien Fils-Aimé totalise environ 53 ans au devant de la scène de ce prestigieux orchestre national.


Avec plus d’une cinquantaine d’albums d’environ 400 compositions musicales, Tropic a bercé l’enfance de plusieurs générations sans compter ses grands succès réalisés en terre étrangères. Ce n’est pas un secret pour les mordus de la musique haïtienne que l’administration de l’orchestre quinquagénaire prend à sa charge 41 musiciens retraités, incluses leur maladie et leurs funérailles. Deux (2) comptes bancaires bancaires valides sont disponibles pour l’entretien de la génératrice et le camion transportant les matériels de l’orchestre.


Ce n’est pas sans raison que Tropicana d’Haïti demeure une institution stable, prospère et macrobie.






Richarson Bigot

richardsonwiltesbigot@gmail.com

    ADDUCTION MEDIA
Recommanded Reading
Search By Tags
Follow "THIS JUST IN"