“Wòl”, une fête traditionnelle toujours célébrée à l’Asile

Tous les étés et toutes les périodes de fin d’année, partout à travers les quatre (4) sections communales de l’Asile, sont organisés ces genres de fête très populaires, voire traditionnelles. Si certains pensent que toutes nos traditions sont parties en fumée, d’autres essaient en dépit de tout de garder en vie certaines d’entres elles. “Wòl” est avant tout une fête de partage. En général, 5 ou 6 filles ou fillettes entonnent un refrain souvent facile au son du tambour. Parfois ces filles montent au créneau pour dénoncer leurs détracteurs du Quartier ou d’autres critiquent les garçons qui ne savent pas faire la cour aux filles, mais de façon marrante. Il est important de dire que l’objectif de cette fête est d’offrir des cadeaux aux invités. “Si m pote yon kado se pou m fè ti jan kado, Ti Jan mache bwodè vin pran kado epi fè ti bo pou mwen” Et quand la personne s’amène pour récupèrer son cadeau parfois au ton de la musique, le public applaudit et s’éclate de rire. Depuis 13 ans, dans la localité de Saints-Anges, une Jeune femme trentenaire appelée Rosenith Theobal organise chaque 1er Janvier la plus grande fête “Wòl” de L’Asile. Une fête qui coïncide avec son anniversaire. C’est la première fête du nouvel an, et sans publicité tout le monde sait où aller se distraire après le tedium et les souhaits. En marge de cette 13ème édition, Rosenith nous explique que cette fête est très budgétivore. L’admission est assez dérisoire, et Chaque invité doit recevoir au moins un cadeau. Nous dépensons beaucoup d’argent pour habiller les danseuses, pour payer les Tambourineurs pour se payer la sonorisation, a t’elle confié à la rédaction de Adduction Média. Parfois nous sollicitons de l’aide aux autorités et aux businessmen de la ville, parfois ils nous aident parfois ils nous ignorent, a-t-elle rencherit. « Se Potoprens Mwen Te ye, Sè Rosenith voye rele m pou m vin fete ak Li, ti kado sa pote a se pou zanmi m Alix Li ye » chante chacune des filles qui offre des cadeaux à une personne de leur choix. Champagne, vin rouge, bonbons, surettes, extraits de Malte, malta, bière, lait etc... sont entres autres les différents cadeaux offerts aux invités. Quand on oublie la personne a qui on veut offrir un cadeau, on cite la couleur de son habit, de son chapeau ou encore l’individu à côté duquel il s’assoit. À chaque intermède, le Dj crée l’ambiance à sa façon. Et cette année, pour donner une autre couleur à la fête, des chorégraphies sur des chansons Afro caraibeens et raboday ont étés exécutées pour le délice du public. Parfois des blagues sont dites par des membres du comité, des devinettes sont lancées pour des primes et des artistes en herbe dans la salle sont invités à offrir quelque chose. Quelques minutes avant la fin de la fête, la principale concernée appelle des proches pour ouvrir les champagnes à son honneur à l’occasion de son anniversaire.

Me Richarson Bigot, Av. richardsonwiltesbigot@gmail.com

    ADDUCTION MEDIA
Recommanded Reading
Search By Tags
Follow "THIS JUST IN"