Pour l’anniversaire de Shelove Perrin, Maestro et Kreyòl La en tandem pour une première fois.

December 9, 2019

Le vendredi 06 Décembre 2019, pour l’anniversaire de la journaliste Sportive Shelove Perrin, Esquina Latina a reçu le premier bal dans l’air métropolitaine depuis Août dernier. Sous l’initiative de Zigizag Prodution et Live Promo, pour une première fois depuis le divorce consommé entre T-Ansytho et Kreyol La, Le groupe Maestro partage un seul et même Poduim avec l’ancien groupe de leur chef d’orchestre. Roody Rood Boy et la chanteuse Bendjine étaient aussi de la partie.

 

Depuis 9h30, le public qui n’a pas pu assister à une soirée depuis l’été dernier faisait déjà la queue pour investir l’espace. Même si le décor intérieur du club ne laissait à percevoir aucun signe d’une soirée d’anniversaire mais le public s'est sapé pour l’occasion. Après environ une demie heure où le public peinait de trouver un déclic pour la soirée, le talentueux Joseph James Stanley AKA DJ Ruff a démarré le spectacle. Et sans perdre trop de temps le MC de la soirée, M. Marc-Anderson BRÉGARD a craché ses premiers propos au public tout en s’excusant pour le retard.

 

Maestro, une jeune formation musicale dirigée par Hans Junior Mercier plus connu sous le sobriquet Ti Hansitho, fils du légendaire musicien Hansito Mercier. À sa genèse, ce groupe n’utilisait pas le tambour qui est un instrument fondamental pour le compas direct. Comme explication, Ti Hans a fait savoir à La Presse culturelle qu’il envisage de pratiquer un nouveau format appelé “Trap Konpa”. À notre grande surprise de la soirée, le groupe Maestro joue désormais avec cet instrument indispensable.

 

C'est une prestation très appréciée apparemment puisque le public a beaucoup réagi surtout quand la bande a exécuté certains morceaux comme: Banm m ap ba w, Dechire kilot, Malgré tout ou encore certains anciens succès de Digital Express. A l’œil nu, c’est un groupe qui est en parfaite progression.

 

Est venu le tour de l’artiste Bendjine, une prestation qui n’a pas été à la hauteur de la soirée. La jeune artiste, bien qu’elle soit bourrée de talent ne parventait à charmer le public. Si elle veut se tailler une place dans le mileu, elle doit travailler beaucoup car à la fin des notes, sa voix devient tout carrément chevrotante.

 

La prestation de Roody Rood Boy a mis en liesse le public dès le départ. En entamant sa dernière chanson “RIP MAKOMÈ” c’était déjà de l’huile sur le feu. Puis rejoint sur le Poduim par Mya Saint Preux, l’artiste féminin qui a donné une réplique à sa dernière chanson, le public a beaucoup apprécié ce fair-play. Avec un enchaînement de chansons à succès, Roody prouve qu’il n’est pas seulement un artiste qui peut produire des hits seulement dans les périodes carnavalesques.

 

À 2h 45, la fête bâtait son plein. Kreyòl La de Ti Joe Zenny assurait la dernière manche de la soirée organisée en honneur de Shelove Perrin qui fêtait un nouveau printemps. La piste était bondée de gens qui s’amusaient comme des fous, et la soirée allait être plus longue que prévue. Après l’execution de plusieurs chansons, Ti Joe a fait appel à Shelove pour lui faire des vœux tout en présentant au public le gâteau d’anniversaire. Mme Perrin, pour sa part a remercié d’une voix pleine d’émotion le public qui a fait le déplacement, les sponsors et les médias qui ont apporté leur grain de sel à cette soirée réussie, a-t-elle proféré au micro du lead de Kreyol la.

 

Cette soirée a marqué sans doute le début des fêtes de fin d'année. Espérons que d'autres activités culturelles suivent ses traces dans les jours qui viennent.

 

 

 

 

Richarson BIGOT

richardsonwiltesbigot@gmail.com

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

    ADDUCTION MEDIA
Recommanded Reading
Search By Tags
Please reload

Follow "THIS JUST IN"