Les 30 ans de Zenglen sont jetés aux oubliettes

 L'aube des années 90 était une période fertile pour le konpa direct. Les groupes musicaux poussaient comme des champignons. Certains ont été malheureusement tués dans l'oeuf, mais d'autres ont fait long feu. Le groupe Zenglen fut compté parmi les nouveau-nés. Fondé en 1989, en plein début de l'ère de la nouvelle génération, Zenglen fête ses trente (30) ans cette année. Aussi choquant que cela puisse paraître, on n'entend presque rien sur cette célébration qui devrait être en grande pompe.

 

Le long parcours de Zenglen était jonché de roses, de lauriers et surtout d'épines, car c'est un groupe au sein duquel régnaient l'instabilité et des conflits. L'histoire de Zenglen est gravée sur les pierres. C'est un groupe qui fait montre à n'en plus finir d'un certain professionnalisme. Voilà aujourd'hui ses trente ans sont tombés aux oubliettes. C'est regrettable, voire révoltant que cette célébration passe comme une lettre à la poste. Sans aucun risque de nous tromper, les fans de Zenglen grillent de voir des évènements sans précédent pour cette célébration.

 

-La genèse Zenglen-

 

"89 nou debake se pa de mizè nou pase. On faisait bouger Haïti, on n'était les rois du pays." La voix de Brutus est sur ces phrases dans la chanson titrée "gratitude" logée sur l'album "let it groove" sorti en 2001. Sans exagération aucune, Zenglen a marqué les esprits en 1989 avec des musiciens talentueux comme Jean Brutus Dérissaint, Garry Didier Perez, Patrick Martineau, Ernst Benjamen, Sandra Desmornes... Avec le premier album "An nou alèz" Zenglen a fait un tabac. Plusieurs artistes ont été invités sur cet album à succès. Mushie Widmaier, François Sergo Decius, et consort ont tous assaisonné le premier opus de Zenglen de leur épice musicale. D'autres albums se sont succédé au début des années 90. "Atò nou alèz" et "Ou toujou la" ont aussi marqué les esprits.

 

-Les moments de gloire de Zenglen-

 

Qui peut oublier les moments où Zenglen avait le vent poupe? Au début des années 2000 ce groupe mythique coulait des jours heureux. Il avait à ses rangs le gratin de la musique haïtienne. Ses tubes étaient comme des hymnes. C'était une équipe de rêve, un groupe invincible, voire une machine à hit à plein régime. Beaucoup de promoteurs se sont enrichis dans les bals de Zenglen en Haïti comme à l'étranger. Avec un Gracia Delva infernal le groupe était tout simplement phénoménal. Jusqu'à date les tubes comme 5 kontinan, 5 dwèt, flannè femèl, kontwòl pour ne citer que ceux-là font les délices des mélomanes. Le début des années 2000 Zenglen comptait à ses rangs, entre autres, des musiciens chevronnés comme Gracia, Richie, Brutus, Nicky, Romny (El Pozo), Nicolina. c'était tout simplement le dessus du panier.

 

-Zenglen sort toujours du lot-

 

Les musiciens évoluant au sein de Zenglen ont toujours le konpa direct dans le sang. La bande à Brutus est une rose rare dans le gerbe de la musique haïtienne. Dès qu'il a été tiré du néant, le groupe taille une place de choix dans le cœur des mélomanes. C'est un groupe dont la production musicale est toujours hors de l'ordinaire grâce à ses musiciens hors du commun. Quoique sa stabilité soit souvent en dents de scie, la discographie de Zenglen ne comporte que des perles. On peut tout reprocher à Zenglen, sauf de sa production.

 

-L'égo pèserait-il lourdement?-

 

Zenglen est l'ancêtre de plusieurs groupes ténors de la musique haïtienne. Si Richie, Nicky, Gracia Delva, Réginald Cangé, Kenny Desmangles, entre autres, sont encore vivants et actifs dans le secteur musical, alors pourquoi pas un "flash back" avec tous ces musiciens chevronnés qui étaient tous logés à l'enseigne de la bande étoilée. Est-ce l'ego qui pèse lourdement? Les promoteurs n'en pensent-ils pas? À notre avis les fans de Zenglen en particulier de la musique haïtienne en général mérite mieux. Jadis, Gracia et d'autres musiciens se sont montrés très motivés pour ce "flash back", ce sujet aurait été sur le tapis. Pour un oui ou pour un non on n'entend plus parler de cet événement. Pour ce que Zenglen représente pour la musique haïtienne, voir ses trente ans célébrés à la bonne franquette est plus qu'une absurdité. C'est une décision tirée par les cheveux.

 

-Des exemples sont palpables-

 

Les trente ans de TABOU COMBO font le bonheur des fans jusqu'à date via YouTube. Ce groupe légendaire a marqué ses trente ans au zénith de Paris en 1998 par un concert inouï. Des milliers de mélomanes se sont fondus en larmes lors de ce grand concert. Kassav, l'autre groupe légendaire des Antilles, l'alter ego de TABOU COMBO a craqué le stade de France pour ses trente ans. Devant plus de 65 mille spectateurs, Jacob Desvarieux et les siens ont dynamité le stade. Quoique la bande à Brutus ne soit pas aussi légendaire que les groupes précités mais ses trente ans devraient être immortalisés. En matière de production musicale, Zenglen connait le nec plus ultra. Mais en matière de stratégie promotionnelle le groupe donne du grain à moudre.

 

-Zenglen paie les frais de son instabilité-

 

Zenglen n'est jamais à l'abri des ruptures. "Yo di djaz sa a fèt tou kraze, gade kijan l rele." Cette phrase se trouve dans la chanson OFF sortie après le départ de Réginald Cangé et Frérot. C'est un groupe qui est taillé dans le tissu du conflit et d'instabilité. N'était ce pas des ruptures à répétition Zenglen aurait le ciel comme limite pour ses trente ans. Les anciennes stars de Zenglen s'occupent toutes de leur formation musicale sans tenir compte du groupe Zenglen où ils ont fait leurs armes. Avec quelque 10 chanteurs en 30 ans c'est la preuve tangible d'une instabilité sans borne. Si Brutus et ses compagnons savent prendre le taureau par les cornes, Zenglen souffre toujours du divorce d'avec ses musiciens.

 

L'année 2019 touche à sa fin, or les responsables de Zenglen s'enferment encore dans un mutisme complet au sujet des 30 ans. Entre l'instabilité politique qui sévit dans le pays cette année et celle qu'à toujours connue Zenglen, laquelle étouffe la célébration des 30 ans?

 

 

 

 

Nazaire "Nazario" JOINVILLE

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

    ADDUCTION MEDIA
Recommanded Reading
Search By Tags
Please reload

Follow "THIS JUST IN"