POUR LA MEMOIRE ET POUR L’HISTOIRE LES AVENTURES DE NEMOURS JEAN BAPTISTE


Nemours Jean-Baptiste prit naissance le 2 février 1918 à la rue des front-fort ,fils de Clément Jean-Baptiste cordonnier et de Lucia Labissiere couturière, Il fit ses études classiques à l’école Jean-Marie Guilloux, ses premières armes dans la musique officiellement il les fit avec le “cojunto international “ avec son frère Montfort Jean-Baptiste ,Mozard Duroseau, Antoine Osselin, Ti boston ainsi connu, Webert Sicot, etc, Il intégra par la suite "l’ensemble aux calebasses" sous la houlette du manager jean lumarque (propriétaire de “aux calebasses night club situé à carrefour en face de l’église St Charles. Cette formation musicale comptait dans ses rangs franck brignol(sax) Nemours (sax) Augustin fontaine(basse) et Julien paul (chanteur)thadal thales (trompettes) Quedzer duroseau(tambour), Richard duroseau(accordéon)

De 1955 a 1958, pratiquement la première formation du compas direct avec des titres a succès qui allaient marquer la naissance de ce nouveau rythme "8 ti piti "calebasse,"désordres musicales" pour ne citer que ceux-là.

Nemour fit son premier voyage accompagné de son ensemble en 1958, à son retour il introduisit pour la première fois les instruments électriques dans la musique en Haïti, suite à un certain dessacord avec Jean lumarque,il s’engagea avec Senatus Lafleur propriétaire de palladium d’Haiti, l’ensemble a ce moment prit le nom de l’ENSEMBLE NEMOURS JEAN BAPTISTE

Les premiers morceaux de l’ère électrique furent yass…nicole cette période marque l’apogée de Nemours, la folie du compas direct envahit le pays tout entier, la légende de Nemours prenait forme.Ce succès fait comprendre au maestro la nessecite de renforcer ses rangs il fait appel alors a RAYMOND GASPARD(guitar) Louis Lahens, André Dorismond (chanteurs) Nelson Daricot- Gerard dupervil (trompette) yaffa domingue (sax) et d’autres. Le compas prend alors un autre niveau ,l’ensemble se transforme en orchestre et pose de sérieux problèmes aux orchestres qui jusqu’a présent occupaient le devant de la scène notamment le légendaire jazz des jeunes.Sans attendre nemours lance la polémique avec le jazz des jeunes 5 a 6 ans après la naissance du compas direct en 61 précisément Webert Sicot crée le CADENSE REMPAS et il attaque le Compas.

À ce moment Nemours change immediatement son fusil d'epaule et introduit un autre instrument moderne 'le xylophone'' avec Serge Symson c'etait l'une des grandes innovations dans la musique haitienne. D'autres musiciens vont integrer le groupe( Julien paul part pour l'etranger ) arrivent Emmanuel Pressoir; Pierre Blain; Fritz Ferrier -sax Rony Riccour-trompette.

EN 1962 CARLO GLAUDAIN transfuge du Sublime D'Haiti rejoint Nemours ce fut la periode chaude de la polémique Nemours vs Sicot et c'est ce qui va amener le 8 AVRIL1964 AU STADE SYLVIO CATOR le duel musical gagne par Nemours puis match de foot 1 a1(voir album de Raoul Guillaum) et pour confirmation voir Albert Saindou-Raoul Guilaum et les archivres de Frantz Denizard dcd. Là, nous en sommes la 3eme formation de l'orchestre, le compas prend sa vitesse de croisiere avec Carlo et Arthure Lovelas en fer de lance ,Raymond et Richard en sous-marins agremente d'un Nemours Jean Baptiste showman comme lui seul le compas saccage P-a-p avec ses festivals, Kermes, bals de soirée dans les differents Clubs du pays surtout a CABANE CHOUCOUNE et aussi à l'etranger. Ainsi on a vu emmerger LES 3 DANGERS un morceau choc et ca c'est le Compas Direct dans toute sa plenitude,plus "BOULE MALACHON

À suivre

Pipo Saint Louis

    ADDUCTION MEDIA
Recommanded Reading
Search By Tags
Follow "THIS JUST IN"