Le Sumfest est définitivement lancé


Ce lundi 22 juillet 2019, ASU Room de l’hôtel Karibe a été le théâtre d’un événement festif en lieu et place d’une conférence de presse devant annoncer le lancement officiel de la 3e édition du Sumfest.

En dépit de la situation économique qui est fort précaire en Haïti et des crises socio-politiques qui ne cessent de ronger le pays jusqu'aux os. En dépit de tout et de tout, cette semaine est décrétée "Semaine du Sumfest" selon l'équipe organisatrice dudit festival.

Artistes, journalistes, photographes, fans, les organisateurs du Sumfest et d'autres personnalités du secteur culturel haïtien, tous étaient au rendez-vous ce lundi à l'hôtel Karibe pour ce lancement officiel. Dans un beau décor et un air convivial, l'équipe organisatrice a fourni à la presse toutes les informations nécessaires à ce festival.

Plusieurs sujets étaient sur le tapis, dont le line-up, les innovations et les mesures de sécurité qui seront mises en place. Il faut dire que c'était une activité où l'ambiance et l'euphorie étaient au nec plus ultra.

Quand le moment était arrivé aux journalistes pour interroger le comité du Sumfest, ils n'ont pas hésité de le faire. Mais comme à l'accoutumée, nous avons malheureusement écouté pas mal de questions dénuées de sens. Harry Luc, l'un des maillons de la chaîne pensante du sumfest a dû se moquer d'un journaliste qui lui a posé une question, selon lui qui était sans queue ni tête.

Certes, ce festival est conçu pour les gens de grandes poches, mais selon les organisateurs il y aura une réduction de prix pour les étudiants. Ladite équipe pense aux jeunes de bourses plates voulant aussi se divertir. Mais nous nous demandons si les jeunes bénéficiaires pourront s'y rendre malgré la modique réduction.

C'était un lancement pas comme les autres. Plusieurs grands sponsors du Sumfest étaient bel et bien représentés au Karibe. Dès la rentrée nous avons remarqué des affiches, t-shirts et casquettes mettant en valeur les bailleurs de fonds. Des DJs étaient aussi sur place pour assurer l'animation. La représentante du wahoo bay, de la Digicel, de la Croix-Rouge, entre autres ont fait leur intervention. Quelques artistes qui s'y offriront en spectacle étaient aussi dans cette activité festive qui se déroulait à ciel ouvert. Le Dj populaire Tony mix, Sandro et Yanni Martelly, Steeve J Bryan pour ne citer que ceux-là ont ajouté leur grain de sel dans ce lancement officiel.

L'espace réservé pour cette activité était plein comme un œuf. Il y a une grande mobilisation pour cette troisième édition. Les organisateurs s'en montrent déjà très satisfaits. Quoique le prix soit exorbitant, encore plus le transport et la consommation, ce dimanche 28 juillet 2019 Wahoo Bay serait la destination de plusieurs milliers de festivaliers.

Nazaire "Nazario" JOINVILLE

    ADDUCTION MEDIA
Recommanded Reading
Search By Tags
Follow "THIS JUST IN"