La soirée «Zouké Night» n’a pas fait bonne recette

July 23, 2019

De nos jours, réussir un spectacle dans la zone métropolitaine de Port au Prince demeure un casse-tête chinois. Les défis sont majeurs et les mélomanes craignent toujours la vie nocturne. On dirait que c'est normal car l'insécurité bat son plein dans le pays.

Berlande Bernard, une passionnée du Zouk et qui anime une émission sur la radio Mélodie a tenté d’organiser une soirée pour les amants de cette tendance musicale. C'était un coup d'essai qui n'était pas malheureusement un coup de maître car cette soirée baptisée «Zouké Night» n’a pas fait bonne recette


Le samedi 19 Juillet 2019, c’est à Café du commerce à Pétion- Ville que le public avait rendez-vous avec certains jeunes artistes et DJs pour un spectacle où seules les chansons zouk allaient être à l’honneur. Loin de vouloir marginaliser notre musique qu'est le Konpa direct,
Berlande Bernard a donné la priorité à la musique Zouk dans cette soirée.

La dame pluie était arrivée dans la ville comme un cheveu dans la soupe. Elle s’abbatait sur la capitale et a grandement perturbé la bonne marche de la soirée. En conséquence, les invités ont eu tous les maux du monde pour faire le déplacement.

Après environ deux heures de retard, Berlande et son staff ont décidé de démarrer la soirée en présence d’environ une cinquantaine de personnes présentes. C'était une petite quantité insuffisante pour démarrer une soirée de si grande envergure.

Luckner Garraud, journaliste de la radio et télévision Métropole officiait comme Maître de cérémonie. Il a joué de façon magistrale sa partition. Les artistes Biforge Forest Edison Jude et Ben-Gaddhi ont exécuté plusieurs morceaux pour tenter de mettre le public dans son assiette.

A 80 pour-cent, la "dresse code" a été respectée, telle qu’elle a été recommandée par le staff. Presque tout le monde était vêtu en blanc. C'était l'une des notes positives de cette soirée. Le public attendait impatiemment l’animation du Dj Play Z Mix pour occuper la piste de danse pendant environ deux heures d’horloge.

Pour une grande première, ce n’était pas époustouflant, mais nous pouvons quand même encourager le staff ayant à sa tête la jeune journaliste Berlande à continuer sur cette voie.

Aucun membre du comité n’était en mesure de dévoiler la prochaine date d’un autre spectacle. Toutefois, ils ont déclaré qu’ils sont satisfaits de cette expérience et qu’ils tenteront d’autres expériences pendant la période estivale.

Paris ne s’est pas fait en un jour. Alors je souhaite que le staff cultive la patience et la détermination afin que "zouké Night" devienne un rendez-vous incontournable dans la ville.

 

 

 


Me Richarson Bigot,Av
richardsonwiltesbigot@gmail.com


 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

    ADDUCTION MEDIA
Recommanded Reading
Search By Tags
Please reload

Follow "THIS JUST IN"