Entre Live Promo et Harmonik, il existe un sérieux malaise


La période estivale s’annonce déjà très difficile avec pas mal d’inquiétude par rapport aux troubles politiques chroniques. Les promoteurs et les groupes musicaux s’entendent en dépit de tout pour organiser quelques soirées pour le délice des mordus de la bonne musique. Le PDG de la production Live Promo, M. Phillipe Jasmin a fait savoir à la rédaction d’adduction Média que le staff de la formation musicale Harmonik lui a causé du tort. Rejoint difficilement au téléphone ce samedi 20 juillet, L’homme aux multiples casquettes n’a pas caché son animosité à l'égard de l’équipe d’Harmonik. À la tête de cette promotion depuis sa fondation en juillet 2014, le directeur de Impact Fm ne mâche pas ses mots contre la bande à Rodney Noël. «17 Out te pou mwen, kob la te nan men yo pou 3 bal Janvye 2019, yo pa rantre, malgre yo te Ayiti donk kob la vin rete pou 17 Out 2019 » a indiqué le patron de L’IFJ. Lors de la première publication du calendrier estival des hommes de Rodney Noel, la date du bal de Live Promo a été bel et bien mentionnée. "A l’insu de notre équipe, le staff managérial de Harmonik a publié un autre calendrier où notre bal est refixé pour le 16 août 2019 dans l’optique de céder la date à une banque commerciale de la place" a poursuivi le chef de file de Live Promo. "Pour rappel, le 03 janvier dernier nous avons connu un grand déficit car notre soirée Harmonik et Kai a été annulée. Tout ce que nous avons dépensé pour la promotion est partie en fumée" a ajouté le plaignant. 64 ans après la création du Konpa, nos groupes musicaux et les promoteurs peinent encore à rendre plus professionnel ce secteur. Ces genres d'histoire ternissent l'image des groupes musicaux. C'est monnaie courante dans le secteur. M. Jasmin avoue être très frustré du fait qu’il a été traité en parent pauvre par des amis avec qui il collabore depuis des années. Après avoir annulé cette soirée, tout ce que l'équipe de Live promo espère c’est d’être remboursée pour qu’elle puisse mettre son cap sur d’autres projets. Ne souhaitant pas que ce problème reste irrésolu, nous espérons ce torchon qui brûle entre ces deux acteurs de la musique haïtienne ne dure pa trop longtemps car les petits malaises font des grands conflits. Adduction Média reste disponible aux membres du groupe Harmonik au cas où ils auraient décidé d’apporter des précisions relatives à ce dossier. Nous espérons également que les gens concernés sachent que les mésententes entre les groupes misicaux, entre groupes musicaux et animateurs, promoteurs ou producteurs ne font qu'envenimer l'état lamentable du secteur musical en Haïti.

Me Richarson Bigot, Av. richardsonwiltesbigot@gmail.com

    ADDUCTION MEDIA
Recommanded Reading
Search By Tags
Follow "THIS JUST IN"