Quand le Festival Mizik de Saint-Marc met les jeunes talents sous les projecteurs


Cette année, du 24 au 27 Avril 2019, la rue Christophe, non loin de la place Phillipe Guerrier, a été le théâtre de la 11eme édition du Festival Mizik de Saint-Marc. Le malheur des uns fait bien le bonheur des autres. En raison des difficultés économiques que confronte l’équipe organisatrice de la plus grande manifestation culturelle dans ladite ville, les jeunes talents saint-marcois ont pu bénéficier de ce manque pour exhiber leurs produits. Alors, à quelque chose malheur est bon ! Sur une durée de quatre (4) jours, aucun ténor de la musique haïtienne n’a pu donner une prestation à ce festival. En marge de cette activité, Harry Luc, l’instigateur de cet événement, sans langue de bois nous a avoué que leur moyen était limité et que son équipe n'a pas pu répondre à la dimension de l’attente du public. À part des prestations remarquables des groupes musicaux venant de Port-au-Prince comme Maestro, K-Niway et Nu Dore, seuls les groupes Saint-Marcois hormis Nu Dosil du Cap, ont participé à ce festival. Quand aux artistes œuvrant dans le secteur du rap, on peut citer, entre autres ceux qui sont passés de présentation; K-Dilak et Blaze One. On peut également rappeler à nos chers lecteurs que BIC et son groupe ont été extraordinaires. Cisco, ce jeune percussionniste qui est au top de sa forme, a fait un show avec son tambour qui a plu aux yeux des festivaliers. C'était du grand art ! C'était beau à voir ! En majorité, ce sont les artistes, les groupes et les DJs saint-marcois qui ont été à l’honneur. Djouline et Alie-Vapeur, deux jeunes rappeuses en duo pour un spectacle moyen. L’artiste Lhynn, AJT et ZBZ ont fait pareil lors de la première journée du festival. Le lendemain, soit la deuxième journée du festival, les artistes Bébé Chawa, Mister World, Queen GL, Gafenco, Team Block Zo, Don Nerva et Stad one ont fait le délice du public. L'avant-dernière journée à été marquée par les prestations de Brother-C, un groupe composé essentiellement des enfants de 5 à 15 ans. Andy Beat, Krispek, Le Dj Pendenden, DJ Hat et la Déesse Solena ont gravi le podium en demie-nu. Pour la dernière journée, encore les artiste saint-marcois se sont chargés de créer l’ambiance au maximum. Mister Zomo et Zo tèt Alpha un duo qui a réveillé le public de son sommeil. Socrate et king Kreyòl ont eu leur chance de participer à ce festival. Il ne fait aucun doute que les artistes saint-marcois suscités aient largement besoin d’un bon coaching et beaucoup de disciplines pour bien lancer leur carrière. Mais nous devons mentionner que cette ville a des incroyables talents qui peuvent donner espoir à la musique haïtienne si seulement ils sont bien encadrés. Comme tous les experts étaient un jour des novices, alors on les attend au paroxysme de leur carrière.

Me Richarson Bigot, Av. richardsonwiltesbigot@gmail.com

    ADDUCTION MEDIA
Recommanded Reading
Search By Tags
Follow "THIS JUST IN"