<<Destination Aquin>>, un vrai festival

April 25, 2019

 

Festival international musiques et danses traditionelles <<Destination Aquin>> s'est déroulé du 18 au 20 Avril 2019 dans la commune d'Aquin. Cet événement culturel est à sa 12e réalisation. Chaque année, des gens venant un peu partout du pays prennent la direction du département Sud D'Haïti, particulièrement de la commune d'Acquin pour aller se régaler. Plus d'un continue à faire éloge de <<Destination Aquin>>.

Toutes les caractéristiques pour avoir un bon et bel festival ont été réunies. Un véritable brassage culturel: un mélange de théâtre de rue, contes, musiques, danses, conférences entre autres étaient en branle.

Pas d'improvisation à cette activité. Tout se prépare. D'ailleurs l'équipe organisatrice du festival, Fondation Solidarité Aquin (FAS) a mis en circulation la programmation complète du festival s'étendant sur trois jours depuis le Mardi 16 Avril. Une façon pour que le public puisse s'informer de tout ce qui y est relatif : les sites qui accueillent les différentes activitées, l'heure du déroulement...

S' il ya une chose qui est plus ou moins négative concernant le festival, c'est un léger décalage d'heure. Mais ce qu'il faut surtout souligner, souvent c'est le public qui n'est pas présent à l'heure indiquée pour telle ou autre activité. En revanche, les acteurs et les organisateurs ont fait de leur mieux pour respecter l'heure indiquée.

A titre d'exemple, pour la représentation théâtrale <<limyè>>, mise en scène de l'actrice Gaëlle Bien - Aimé à la salle paroissiale d'Aquin le samedi 20 Avril, on avait constaté que les organisateurs et l'équipe de Gaëlle Bien-Aimé étaient sur place à l'heure exacte. Mais il a fallu attendre le public pour commencer le spectacle.

La sonorisation était très bonne lors des concerts sur la place d'arme d'Aquin. Ce qui a été impressionnant durant les 3 jours du déroulement dudit festival, c'est que des musiciens ont fait la <<balance son>> pendant la journée avant la livraison de leur prestation. Une pratique très rare ici en Haïti dans les différents soi -disant <<festivals>>.

Si le premier jour le <<backstage>> était un peu libre, c'est parce que les organisateurs n'ont pas livré accréditation presse aux journalistes. L'équipe a vite corrigé son cahier pendant les deux autres jours en mettant une logistique mieux appropriée. Pendant les deux autres jours, le <<backstage>> était réservé exclusivement pour les journalistes, les musiciens et quelques privilégiés.

Les organisateurs de <<Destination Aquin>> ont donné une leçon aux organisateurs de spectacle en Haïti en ce qui a trait à la gestion de la scène. C'est l'ancienne ministre de la culture et présidente de la FAS qui a joué le rôle de Maître de ceremonie. Pas de blabla, pas de salutations inutiles, Magalie a rempli sa mission avec aisance.

Le <<Line up>> était respecté. On n'a pas eu le spectacle du genre <<M pap jwe avan>>, <<yo te di se mwen kap jwe an dènye>>. Apparemment l'équipe organisatrice du festival sait bien choisir. Puisque les groupes musicaux ayant l'habitude de créer ce genre de désordre n'était pas dans le <<Line up>>.


Richard Alexandre

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

    ADDUCTION MEDIA
Recommanded Reading
Search By Tags
Please reload

Follow "THIS JUST IN"