Tabou Combo honoré à « Ayiti Mizik Festival »

L’année 2018 ramenait les 50 ans d’existence de Tabou Combo, groupe phare de la musique haïtienne. Comme on pouvait s’y attendre, plusieurs institutions en Haïti et à l'étranger ont pris des initiatives d’honorer ce groupe, dont la musique a fait le tour du monde. À cet effet, l'équipe de « Ayiti Mizik Festival » n’est pas restée indifférente. Donc, Akinson Bélizaire (Zagalo) et ses associés ont honoré Tabou Combo le samedi 5 Janvier 2019 à Henfraza, à l'occasion de la deuxième édition de « Ayiti Mizik Festival ».

À 1 h AM quand venait le tour de la performance de Tabou Combo au festival, un mini documentaire de 10 minutes a été diffusé pour permettre aux festivaliers de (re) découvrir l'histoire du groupe légendaire Tabou Combo. À travers ce petit film, le parcours et les exploits du groupe à l'échelle internationale ont été relatés. Si on cite à titre d'exemple, en 1975 le groupe capte l'attention de l’Europe avec son tube d'un million de vente « New York City ». En 1989, le cinéaste Jonathan Demme se sert de la chanson « Zap Zap » de Tabou Combo pour son film Mystery date. Toutes ces histoires du groupe sont racontées avec la voix de l'animateur Bernier Sylvain (BS) dans le documentaire.

Toute de suite après la diffusion du documentaire, les spectateurs se mettaient à applaudir. Et les musiciens du groupe ont gravi le podium. C'est avec la chanson « Et Alors » que le groupe a débuté son show avec le support vocal de Clinton Benoit. Ensuite, est venu le moment pour que Shoubou, l'une des figures de proue du groupe de faire son apparition sur la scène pour co-interpréter le tube « Et Alors » avec Clinton Benoit. Le public ne se fait pas prier pour hurler, quand Shoubou s'introduit au micro.

Ensuite le chanteur de Vayb Micheal Guirand a rejoint les musiciens de Tabou Combo pour exécuter le morceau « Bese Ba », un autre tube du groupe. C'était le deuxième morceau exécuté par Tabou Combo. Un Michael Guirand à l'aise au-devant de la scène du groupe. D'ailleurs pour plus d'un, c'est le chanteur idéal qui aurait pu remplacer Shoubou au sein de Tabou Combo. Michel Guirand, conscient de son affinité avec le groupe Tabou combo, a même fait savoir lors de sa prestation avec la bande à Choubou : « S'il n'était pas au sein du groupe Vayb, il serait dans les rangs de Tabou Combo ».

D'autres chansons de l'imposant répertoire de Tabou Combo ont été livrées pendant le spectacle du groupe. On ne saurait oublier la chanson « Haïti », qui a fait un grand impact sur le public. C'était le moment que Shoubou dégageait beaucoup plus d’énergie.

S'il y a des musiciens, ignorant que l'équipe de « Ayiti Mizik Festival » rendait un vibrant hommage à Tabou Combo. Il y en a d'autres qui ne laissent pas passer cette occasion sans faire un clin d'œil, un geste au groupe quinquagénaire. C'est le cas du groupe K-Niway qui a revisité la chanson « Bébé Paramount » de Tabou Combo lors de sa prestation au festival en guise d'hommage à la bande de Herman Nau et Fanfan Ti bòt. La formation musicale Zikòs a aussi salué Tabou a sa facon. Le groupe Rock Fam a salué Tabou Combo. L'un des rappeurs a scandé : « M swete Rock Fam gen 50 ans tou menm jan Ak Tabou epi poun vin fete li la ». Les DelmasFia ont remis une plaque d'honneur et mérite à Tabou Combo.

En outre, l'auteur-compositeur-interprète, Arly Larivière a gravi le podium pour aussi remettre une plaque d’honneur à Tabou Combo, qui était à l'honneur à la deuxième édition de « Ayiti Mizik Festival ».

Richard Alexandre

richardalexandre512@gmail.com

    ADDUCTION MEDIA
Recommanded Reading
Search By Tags
Follow "THIS JUST IN"