Adduction Media : Palmarès 2018 ,Critères et Modalités


Au cours de l’année 2018, des artistes et groupes musicaux se sont produits sur scène. Ils ont publié et présenté des œuvres empreintes d’une part d’une certaine originalité et d’autre part de virtuosité.

L’année 2018 a été ponctuée d’activités minutieusement suivies par l’équipe de « Adduction Media ». Partant des publications, de singles et d’albums en passant par les différents affiches et programmes, pour aboutir aux artistes et formations musicales qui se sont révélés. Adduction Media s’est fait le devoir, à partir d’une grille d’analyse et des critères clairement établis, de faire part aux lecteurs de son palmarès pour l’année 2018.

Le contenu de ce palmarès est composé de 14 catégories bien définies. Pour le rédiger, l’équipe de « Adduction Media » a tenu compte de l’impact des éléments choisis sur le public et de leur contenu. En outre, du niveau d’influence des personnalités retenues de leur régularité et de leur professionnalisme dans leur domaine respectif.

L’équipe de « Adduction Media » s’est penchée sur les résultants obtenus du niveau de satisfaction manifesté par le public à l’égard des œuvres et du travail fournis par les personnalités retenues. Les chansons et albums pris en considération dans ce palmarès sont ceux dont la publication a été faite avant Juillet 2018, hormis la distinction honorifique attribuée à l’Orchestre Septentrional.

Ainsi chers lecteurs, « Adduction Media » vous invite à prendre connaissance de ce palmarès musical avec un accent très significatif sur le « Compas » et des éléments justificatifs de ses choix.

1) Hit de l'année: " Mwen pou kò m’» Publié tout de suite après la période carnavalesque, « Mwen pou kò m’ » est ce titre qui a provoqué une fièvre et une attraction particulières. Pas une seule émission à caractère musical basé sur le « compas » sans la commande de cette chanson par les auditeurs. Quant à la réaction du public, les soirées et les activités animées par « Kreyòl la » en disent long.

2) Groupe musical de l'année: Kreyòl la

Etant la formation musicale à tendance « Compas » ayant livré, cette année, la meilleure prestation lors de la plus grande manifestation culturelle haïtienne qui est le carnaval, soutenue en grande partie par son nouvel album intitulé « Domination » « Kreyòl la » a continué sur sa bonne lancée. Une formation musicale devenue encore plus prisée et très demandée en 2018. Avec des affiches un peu partout à travers le pays et même à l’extérieur, son chanteur vedette T-Jo s’assure d’y apporter de la nouveauté à sa manière.

3) Spectacle de l'année: 10 ans de Harmonik:

Harmonik/ Djakout #1 à El Rancho

Les amants de la bonne musique et du spectacle se souviendront encore de la soirée de célébration des 10 ans de Harmonik en Haïti. Cette soirée s’est déroulée le 11 Aout 2018 à l’Hôtel El Rancho et mettait aux prises les formations Harmonik et Djakout #1. Plus d’un milliers de personnes y ont pris part et parlent encore des prestations de ces formations musicales qui ne les ont pas laissés sur leur soif.

4)Animateur de l'année: Jean Mary SIMON (JMS)

Cette année, sa régularité sur les ondes fait de lui un animateur remarquable. Sa manière de traiter et de diffuser les informations, ses prises d’initiative rendent dynamique son émission « Mizik Magik » sur le 100.9. Jean Mary Simon est cet animateur dont la verve fait la différence sur la bande FM et le procure un auditoire à la fois large et diversifié.

5) Album de l'année:<No Dead End>

ZENGLEN

La bande à Brutus Dérissaint nous a offert cette année un album dont le contenu et l’orchestration musicale sont irréprochables. Avec 11 Titres, « No Dead End » est l’album dont la publication a suscité le plus de débats dans le monde musical haïtien. Les trois chanteurs de ce groupe ont pu livrer le meilleur d’eux-mêmes dans leurs interprétations respectives.

6) Chanteur Solo de l'année: Roodboy Roodboy (Roody PETUEL)

Champion du Carnaval National organisé en Février 2018 à Port-au-Prince, Roody Roodboy a profité au maximum de l’impulsion du moment. Il a effectué de nombreuses tournées en Amérique du Nord, en Europe, aux Antilles et notamment en Amérique du Sud sans pour autant ralentir sur ses productions musicales.

7) Artiste féminin de l’année : Rutshelle GUILLAUME

Pour l’année 2018, Rutshelle Guillaume a comptabilisé plus d’une trentaine de performances entre Haïti, Canada, les Etats-Unis d’Amérique et les Antilles. Sa présence sur scène, ses astuces pour capter l’attention du public quand elle y observe une baisse font d’elle la Star haïtienne la plus complète de sa catégorie jusqu’à date. Au delà de son talent de chanteuse, c’est son package qui lui permet de parcourir ce petit kilomètre en plus par rapport à ses concurrentes.

8) Dj de l'année: Dj Valmix (Valéry LEUREBOURS)

Si de Nombreuses gens tardent encore à l’admettre, cette année Dj Valmix a prouvé de manière concrète qu’il maitrise son domaine. La fluidité rythmique de ses Mix est indiscutable, et c’est une condition sine qua non dans le domaine précité. Ce qui illustre du coup son professionnalisme et sa présence sur presque toutes les grandes affiches cette année.

9) Révélation masculine de l'année : Paska (Mareck Pascalin Smith)

Apres s’être lancé dans la musique avec deux covers « Domino et Malad » Paska a publié Bina Boye. Une chanson à laquelle il doit tout le succès enregistré au cours de cette année. Bina boye l’a propulsé vers le sommet. Cette propulsion n’est pas sans conséquence puisque Paska figurait sur presque toutes les grandes affiches de la période estivale 2018. Après Bina Boye Tour qui comprenait plus d’une trentaine de dates, il entame à présent JBDM Tour.

10) Révélation féminine de l'année: Fatima (Fatima ALTIERI)

Si au préalable son talent de mannequin et son émission sur Télé Eclair primaient sur son talent de chanteuse, cette année Fatima s’est distinguée et a révélé son vrai visage dans le domaine musical. Son impressionnante performance sur le titre « A temps » lui a valu plusieurs autres collaborations assez intéressantes cette année.

11) Progression remarquable de l’année :Rayy Raymond (Henry Robert Junior Raymond)

Cette année Rayy Raymond a franchi une autre étape. Elle lui a permis de prouver son talent sur scène en honorant plusieurs contrats venant de plusieurs promoteurs de la place. Fini le round d’observation pour Rayy Raymond, c’était pour lui le moment de se prouver sur scène et de faire d’autres publications. Déjà son premier album est prévu pour le mois d’Avril 2019.

12) Vidéo de l'année: « Mwen pou kò m/ Kreyòl la »

Simple mais dotée d’une capacité extraordinaire de provoquer une profonde réflexion. Cette vidéo produite par Abdias Laguerre présente des images claires, saines et propres illustrant parfaitement la notion de solitude intérieure. Cette vidéo a atteint le barre de quatre (4) million de vues ce qui est considéré comme un record pour la bande à T-Jo Zenny.

13) Festival de l'année: Sumfest 2018

Sumfest a été le festival le mieux réussi en 2018 et ce dans une conjoncture qui rendait perplexe plus d’un. Après les événements du 6, 7, 8 juillet 2018, des doutes planaient sur la réalisation d’activités culturelles au cours de la période estivale. Cependant, l’équipe organisatrice de « Sumfest » a lancé tout de même la deuxième édition. Contre toute attente, ce festival a provoqué une grande affluence. Les formations musicales, Djs et artistes ont livré de belles performances. Sumfest a donné le ton pour l’organisation d’autres activités culturelles au cours de cette même période.

14) Promoteur de l’année : Akinson Bélizaire ( Zagalo)

On peut tout lui reprocher sauf le fait de rester muet sans rien organiser, parce qu’il organise toujours et n’a pas peur de prendre des risques. Zagalo est ce promoteur en Haïti qui innove et dont la compagnie de production devient incontournable. De Janvier 2018 à nos jours il a programmé 35 affiches environ. Certes, les unes beaucoup plus réussies et intéressantes que les autres, mais il n’y pas d’autres promoteurs en Haïti qui ont mieux fait que lui. De plus on doit à Zagalo le retour d’un festival annuel haïtien « Ayiti Mizik Festival ». Ce qu’on n’a pas eu depuis la mort de Joubert Charles.

Distinction Honorifique : Orchestre Septentrional/ Album « Yon ti kout je »

L’année 2018 a été consacrée à la Célébration du 70 eme anniversaire de l’orchestre Septentrional. Pour marquer d’une pierre blanche ses 70 ans, l’orchestre doyen de la musique haïtienne a offert au public l’album « Yon ti kout je ». Un album qui s’inscrit dans une logique de continuité par rapport à 1948 et qui constitue la résultante de plusieurs rythmes qu’exécutent les musiciens de Septent dès sa création. Il s’agit d’un chef-d’œuvre.

Pour conclure, l’équipe de « Adduction Media » Salue l’effort du staff Management et des musiciens de la Formation musicale « Enposib » qui pour leur deuxième anniversaire ont utilisé de nouvelles stratégies qui leur ont donné la possibilité de fêter avec les fans. Certes, il y a des corrections à apporter mais l’initiative est louable.

« Adduction Media » remercie tous les lecteurs de leur support et du même coup formule ses vœux les meilleurs à leur égard.

ADDUCTION MEDIA

www.adductionmedia.com

Tags:

    ADDUCTION MEDIA
Recommanded Reading
Search By Tags
Follow "THIS JUST IN"