Les 15 ans de Mass Konpa, une soirée qui m'a tapé dans l'oeil

Cette période estivale marque l'anniversaire d'une kyrielle de groupes musicaux. Les 6 ans de Klass, les 10 ans du groupe Harmonik, Les 70 ans de Septen, les 55 ans de l'orchestre Tropicana, et sans oublier les 15 ans de Mass Konpa dont j'ai été témoin auculaire.

Le samedi 18 août on dirait que toute la population Pétion-villoise s'est rendue à El Rancho pour les 15 ans de la bande à Garcia. Un beau décor, un son agréable, un "stage" avec des lumières rayonnantes, des invités très endimanchés, telles sont les épices ayant permis à cette soirée d'être sapide. C'est une soirée qui a plu à mes yeux et à mon cœur. Malgré tout, un grand retard a contrarié certains invités qui étaient sur les lieux de très tôt. Désormais nous sommes coutumiers de ce fait.

Il était 11h suivies de 50 minutes quand les deux maîtres de cérémonie, en l'occurrence Bernier Sylvain et Marc Anderson Brégard ont craché les premiers mots. Quelques minutes après les musiciens de Mass Konpa, très bien vêtus leur ont succédé.

À minuit exacte Garcia Delva, le "front man" prend le micro pour saluer les fans qui ont fait le déplacement en grand nombre sous des feux d'artifice. Mass konpa a débuté ses premières notes avec la chanson "Fò n pale" à cette heure, pourtant la soirée aurait dû débuter à 9h.

D'autres titres ont été exécutés par la bande à Garcia. "I never knew", "fè bagay pou gen rezon", "rete positif", pour ne citer que ceux-là. Le public chantait, bougeait à n'en plus finir. Je pense que cette soirée compte parmi celles qui ont marqué la carrière musicale de Garcia Delva.

Mass Konpa a fait un retour sur son premier album en exécutant "Pitye" et la musique éponyme "kwa pa m". Ce que j'ai grandement apprécié. En tant que l'enfant terrible venant des entrailles du groupe Zenglen, le sénateur de l'Artibonite a interprété "flannè femèl" et "5 kontinan" qui sont deux joyaux qu'il a scellés avec sa voix lors de son passage dans le groupe. J'ai remarqué un public en liesse qui chantait à l'unisson ces morceaux comme un hymne. La majeur partie du public était des jeunes que les chansons à succès de Garcia au sein de Zenglen ont bercé.

L'espace de l'hôtel El Rancho était plein comme un œuf. En terme d'affluence, la soirée d'anniversaire de Mass Konpa est de loin en loin meilleur que tant d'autres bals de l'été. Jeunes comme vieux, Tout type de personnalités venaient pour fêter avec Mass Konpa. Parmi les personnalités politiques qui ont payé leur présence, nous pouvons citer, entre autres, le député Gary Bodeau et le premier ministre choisi Jean Henry Céant qui a gravi le podium pour saluer son ami, son idole Garcia Delva.

Pour une énième fois, le sénateur de l'Artibonite prouve qu'il est comme pas un le "front man", la super star de la nouvelle génération. Il a bouclé son show avec la chanson "Egri" qui est logé sur son dernier opus, il était exactement 2h et 40 minutes.

Durant l'intermède, le DJ qui était sur place a mis des fourmillements dans la foule avec quelques morceaux de "Rabòday". Le staff de Mass Konpa en a aussi profité pour décerner une plaque d'honneur et mérite à la compagnie Comme il faut pour avoir supporté le groupe durant ses 15 années.

Quand le groupe Zenglen a monté le podium et a joué ses premières notes, le son qui m'est venu à l'oreille était limpide et audible. Le groupe Zenglen et le compas direct marchent de pair. Définitivement ce groupe est un oiseau qui ne compte nullement sur la branche qu'il se pose, mais sur ses ailes qui ne sont autre que sa production. Il faut noter aussi que les musiciens de Zenglen étaient tirés à quatre épingles.

Le public entonnait "grèv bèbè" et "swete l danse", deux parmi les titres phares du dernier album de la bande étoilée. Les deux chanteurs, Emmy-Nix et Wid s'entendent comme cul et chemise pour animer la foule à leur guise. Ils ont bien tiré leur épingle du jeu après l'animation de tonnerre de Garcia Delva. Je ne doute pas de leur capacité, ils sont deux grands chanteurs.

Mes professeurs m'ont toujours appris qu'aucune œuvre humaine n'est parfaite. Je mets en question cette théorie après avoir regardé avec intérêt et attention Garcia et Nicky qui ont accompagné le groupe Zenglen dans la chanson 5 Kontinan. Ce que j'ai eu à l'oeil et l'oreille serait plus que parfait. Il ne manquait que Richie et El Pozo pour former l'équipe de rêve qu'a connue zenglen durant quelques années. Dans ce morceau Nicky et Garcia ont prouvé qu'ils connaissent le groupe comme le fond de leur poche. L'ambiance de la soirée a touché son paroxysme.

Après le passage mythique de Garcia et de Nicky, Zenglen a continué sa prestation, par contre beaucoup de fans sont partis.

"Sa n fè yo" est le dernier morceau que la bande à Brutus a exécuté. J'en ai pu remarquer le clavieriste Zazoo qui était excellent. Il était exactement 4 heures quand Zenglen a bouclé la boucle de la soirée sous des applaudissements.

Cette soirée peut donner un autre envol à la formation musicale Mass konpa. Malgré le retard et l'absence d'Orlane, c'était une réussite. Comme je l'avais déjà dit, que la lumière musicale de Mass Konpa luise sur d'autres décennies à venir.

joinvillejeanjuniornazaire@gmail.com

    ADDUCTION MEDIA
Recommanded Reading
Search By Tags
Follow "THIS JUST IN"