Davidson Saint-Fort, un jeune journaliste haitien remporte le prix Phillipe Chaffanjon 2018 en France.

June 12, 2018

 

 


Si certains jeunes haïtiens se livrent à des activités malsaines qui les rongent jusqu'aux os, d'autres ne négligent pas leur avenir et veulent coûte que coûte le décorer de toutes fleurs.

Ce jeudi 7 juin 2018, à la maison de la radio située à l'avenue du Président Kennedy au coeur de la capitale parisienne, Davidson Saint-Fort a remporté haut la main le 5 ème Prix Phillipe Chaffanjon 2018. Cela aurait dû être un jour solennel pour la presse haïtienne. C'est un prix grâce auquel ce jeune journaliste marque de façon indélébile l'esprit de tout un chacun.

Ce prestigieux prix, qui n'est nullement accordé à tous porte le nom d'un grand journaliste français et également un dirigeant de longue date de plusieurs grandes stations de radio dans la ville de lumière. Phillippe Chaffanjon naquit le 30 Janvier 1958 et rendit l'âme en 2013, soit le 14 Avril.

Encouragé par son collaborateur Michel Joseph, qui a lui-même remporté le prix en 2016,Davidson n'est jamais intéressé à participer au concours, et finalement il a décidé de relever ce défi majeur.

Ayant reçu une lettre assez poignante de certains prisonniers en situation difficile au pénitencier national, Davidson a fait appel à deux autres journalistes, à savoir Peterson Chery de la Radio et télévision Caraïbes et Sheila Louis Joseph de la radio et télévision Métropole pour élaborer un reportage titré " Cri des oubliés de l'enfer carcéral ". C'est un reportage ayant fait couler de l'encre.

Dans une entrevue accordée à Adduction Media, l'ancien journaliste de la radio Métropole nous a parlé avec beaucoup de fierté de son expérience louable.

Laissant Haïti, sa terre natale le mardi 05 juin pour arriver sur le sol français au lendemain, le Léogânais se dit très satisfait de son premier voyage en Europe et plus précisément sur Paris, qui est l'une des villes les plus merveilleuses et paradisiaques du monde.

Le journaliste de 28 ans avoue avoir fait une très belle expérience en visitant la cathédrale Notre Dame de Paris datant de 2000 ans, et en a également profité pour rencontrer les partenaires du prix, que se soit à Radio France ou à Haiti Futur.

Le co-présentateur du journal 19-20 sur la radio Caraïbes nous a affirmé également que le travail a été apprécié et sanctionné par des journalistes séniors de la France et certains académiciens de l'Académie française.

Davidson n'a aucunement affiché l'individualisme. Ce prix devient automatiquement collectif, nous sommes les trois (3) lauréats du prix ayant réalisé ce travail, a-t-il martelé.

C'est une responsabilité partagée, comme de nouveaux ambassadeurs du prix que je considère comme un prix d'encouragement pour un lendemain meilleur, a renchéri M. Saint Fort d'une fierté perceptible.

Pour ses dix ans de carrière comme journaliste professionnel, le lauréat en titre du Prix Phillipe Chaffanjon s'estime heureux de voir couronner sa carrière avec ce prix international.

Il invite les autres jeunes à avoir confiance en eux, à faire avec passions ce qu'ils aiment.

Aussi compliqué que cela lui paraisse, Davison n'avait jamais baissé les bras en exerçant avec détermination cette profession qui devient de jour en jour fort difficile.

Mes sacrifices sont récompensés, et ce prix est pour moi un engagement dans cette lutte pour un lendemain meilleur et symbole de courage et de persévérance pour la jeunesse haïtienne, a conclu le lauréat en titre.

Davison promet de lutter sans relâche pour continuer à défendre les causes des plus vulnérables à travers son micro et sa plume.
Il remercie d'une façon particulière Michel Joseph, le responsable de Report-Art pour avoir contribué aussi largement à ce succès.

Le lauréat remercie également sa famille et ses collaborateurs à la radio et télévision Caraïbes pour tous les soutiens qu'il a reçus.

Toute l'équipe d'Adduction Media est fière de ce grand homme qui fait notre fierté sur le vieux continent. Nous lui souhaitons davantage courage dans la pratique de ce noble métier qui est souvent galvaudé. Que Davidson Saint-Fort ait le ciel comme limite.

Me Richarson Bigot, Av.
www.adductionmedia.com

richardsonwiltesbigot@gmail.com

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

    ADDUCTION MEDIA
Recommanded Reading
Search By Tags
Please reload

Follow "THIS JUST IN"