K-Libr innove avec "L'apostat challenge"


Le rappeur K-Lib, Valckensy Dessin de son vrai nom a lancé le 18 novembre 2017 « L’Apostat Challenge », un concours émanant de son tube "L'apostat", dont le clip est arrivé sur la toile le 17 Novembre 2017. Pour rappel, « L'apostat » est la piste éponyme du dernier album à date du MC, sorti il y a plus d’un an. L’idée de ce concours, était d’inviter les participants à réfléchir sur le contenu et le scénario du vidéoclip de la chanson. Pour ce faire, les participants se sont investis à rédiger un texte en créole, français ou anglais d'une ou deux pages au maximum. A défaut d'un texte, les intéressés avaient aussi le choix de réaliser une vidéo ou envoyer un message audio ne dépassant pas deux (2) minutes, résumant le scénario du clip à partir des caractères, symboles, et les jeux d'acteurs ou de tenter de produire un scénario s’inspirant du paradigme socio-culturel mis en lumière par l’ancien membre de Mystik 703 dans son clip. Pour cette activité intellectuelle, exclusivement dédiée aux écoliers et étudiants, les inscriptions ont eu lieu du 18 au 30 novembre 2017. Les résultats ont été publiés le dimanche 3 décembre 2017. Khafid Mathieu, écrivain, poète, diseur est sorti gagnant du concours. Adduction Media : C'était quoi votre motif pour lancer ce concours ? K-Libr : Je me suis d’abord dit que ce message ne doit pas passer inaperçu. Je voulais accompagner cette vidéo d’un ensemble d'activités pour que ce message atteigne le public visé. Le concours revêt aussi d’une portée « marketing », il fallait que les jeunes se sentent impliqués. Car bien qu’on dise souvent le contraire, notre jeunesse veut s’activer, veut s’occuper et faire de bonnes choses. Mais, malheureusement on voit peu de propositions positives faisant appel à sa créativité. En somme, cette initiative est une façon pour moi d'inciter les jeunes aux choses de l'esprit. A.M : Le concours a eu combien de participants ? K : En fait, il y a eu plusieurs moyens de compter les participants. J’ai annoncé le concours dans un live sur ma page Facebook. Cependant, mon manager m’avait suggéré de recevoir les dossiers via l'adresse électronique du staff qui gère le concours. Nous avons reçu quatorze (14) textes en créole, deux (2) textes en français, un (1) texte en anglais et trois (3) enregistrements audios. Mais avant, j'avais déjà reçu une cinquantaine de dossiers sur Messenger. C'est dommage pour ces derniers, parce que nous ayons décidé de traiter uniquement les dossiers disponibles sur le compte Gmail du staff. A.M : Et les membres du jury ? K : C'est un travail de toute une équipe : mon manager, mon directeur artistique, mon producteur de vidéo et moi. A.M : Avez-vous trouvé des sponsors pour cette activité ? K : Sincèrement pour cette activité nous n'avions pas contacté de sponsors. Toutefois, il y a eu des amis qui ont supporté l'activité. Je voulais donner une prime symbolique de cent dollars américains (100 USD) au gagnant du concours, mais des amis ont jugé opportun d'ajuster la prime. A.M : Pouvez-vous nous dresser le portrait du gagnant ? K : Le gagnant du concours "L'apostat challenge" répond au nom de Khafid Mathieu. C'est un jeune écrivain, poète, slameur, diseur. Ce dernier est né à Léogane. Khafid a 23 ans et il est étudiant finissant en sciences de l'éducation. Il a déjà publié deux (2) recueils de poésie en créole qui ont pour titre : "Solèy la etenn" et "Lonbray lafimen" A.M : Quelles sont les primes attribuées au gagnant ? K : Un certificat d'honneur et de mérite et 250 dollars américains. Comme c'est un concours pour les étudiants et écoliers, je me suis dit qu’avec cette somme le gagnant pourrait s'acheter des bouquins. Le gagnant, œuvrant dans le domaine de la création comme moi, c’est sûr qu'à partir de ce concours il bénéficiera d'autres choses comme tous les autres participants. Ils sont presque tous des poètes, diseurs, slameurs entre autres. Je suis connecté avec eux pour les donner des consultations dans les différents projets qu'ils auraient à entreprendre. A.M : Comment les gens ont accueilli cette activité ? K : Dans un premier temps, la réaction des gens était un peu sceptique. Mais ensuite, ils ont manifesté intérêt pour le concours. Ils ont partagé, commenté les infos du concours sur les réseaux sociaux. A.M : Avez-vous d'autres projets ? K : Oui, il y a beaucoup de projets à venir : musique, vidéo etc. Propos recueillis par : Richard Alexandre

    ADDUCTION MEDIA
Recommanded Reading
Search By Tags
Follow "THIS JUST IN"