"DANS LA TRANSPARENCE, LA RADIO TÉLÉ CARAÏBES RÉUSSIT SA PREMIÈRE ÉDITION DE NOEL CARAIBE"

Si à l'unanimité, on admet que notre société fait face à une érosion de valeur, certaines entités veulent lutter jusqu'au bout pour ne pas laisser aller vers l'abîme nos traditions. tel est le cas de la Radio Télé Caraïbes. Un coup d'essai et coup de maître pour ce média privé, après avoir réalisé avec succès le show télévisé podium quartier, qui a réuni beaucoup de talents cachés dans plusieurs quartiers de la zone métropolitaine. Un succès partagé entre l'équipe de la Radio Télé Caraïbes et la Real Production menée par le fougueux Real LOUIS. Lancé pour la mi-novembre le concours NOËL CARAIBES à travers les ondes de la Radio Caraïbe et via les bandes publicitaires de la Télé Caraïbes, environ 220 jeunes et groupes se faisaient inscrire dans le but de remporter le premier prix. Prix pour lequel, une voiture flambant neuve de marque Suziki aura été promise. De ces 220 inscrits, 50 d'entre eux ont été sélectionnés selon les critères suivants: 1- Texte 2- Arrangement musical 3- Respect du thème 4- Qualité musicale 5- Qualité sonore. Une équipe très efficace dans le domaine de la musique, ayant à sa tête le talenteux keyboardiste, Le Maestro Caleb FRANCOIS, a été constituée. pour atteindre les 15 finalistes, les responsables ajoutent aux critères de base, le décor, la vidéo et la chorégraphie de chaque participant. A rappeler que toutes les vidéos sont produites par la Télévision Caraïbes, partie prenante du concours. En cinq (5) shows télévisés, en présence d'un public pas trop nombreux, les artistes et groupes participants offrent à tour de rôle une performance à l'appréciation de l'équipe technique et musicale du concours. L'équipe se met en diapason pour réaliser ce concours dans l'intervalle d'un mois. Ce n'est pas facile, vu la réalité, le contretemps et l'amateurisme de certains participants qui nous donnent beaucoup de fil à retorde, avoue le Maestro Caleb à la Rédaction de ADDUCTION MEDIA. Ce jeudi 21 Décembre 2017, a eu lieu la grande finale de ce concours dans les jardins du palais municipal de Delmas. Un décor bien planté, les spotlights éclairent brillamment le grand public présent pour ce grand événement à la veille de Noel. Caméras fixées, les photographes font des va-et-vient entre la régi et le public, tout semble prêt pour démarrer cette finale pleine de suspens. Après un retard d'environ une heure en raison du set up, Les Maitres de Cérémonie, Marc Anderson BREGARD, Directeur Général de la radio Caraïbe et Patrice SALOMON, journaliste à la même radio, sappés comme jamais, gravissent le podium. Avant d'être rejoint par King Kino, les Mcs font appel aux jurés pour prendre place. Mr. Lionel BENJAMIN, familièrement appelé le Père Noël haïtien, La chanteuse Renette DÉSIR, Boby DENIS, Le Révérend Père David César, Directeur de l'orchestre Sainte-trinité Et l'artiste Samentha NORMIL, Telle est la composition du jury. A noter que les mêmes critères de base sont encore de mise auxquels s'ajoutent: 1- La performance live 2- L'appréciation du public 3- La justesse de la voix À tout artiste ou groupe désireux de remporter le premier prix. Après une longue audition, pour la délibération, les jurés remettent le verdict final aux MCs de la soirée. Appelés à se présenter sur le podium, Les 15 finalistes en coude à coude attendant les résultats. Sur leur visage, se dessinent le suspens, l'envie de gagner et la fierté d'être finalistes. Dix (10) entre eux ont été écartés et de ces cinq (5) restants, le plus jeune du concours, âgé seulement de 9 ans, Buteau Jean Garmel remporte haut la main cette première édition de Noel Caraïbes et part avec la Suzuki. Le groupe Grâce Acappela termine deuxième suivi de l'artiste Anaïse Louis Charles. Un concours qui réunit essentiellement des vrais talents mais grâce à la dextérité et à la vigilance des organisateurs, la transparence et l'impartialité triomphent. À tous ces jeunes venant des milieux différents , nous leur disons bravo. Nous encourageons ces genres d'activité qui mettent en valeur les talents des jeunes qui n'ont quasiment aucun autre loisir à part la drogue, l'homosexualité, la consommation abusive de l'alcool ou tout carrément la délinquance juvénile. Me Richarson Bigot, Avocat/Journaliste Culturel ADDUCTION MEDIA richarsonwiltesbigot@gmail.com

    ADDUCTION MEDIA
Recommanded Reading
Search By Tags
Follow "THIS JUST IN"