DIXIÈME ÉDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE TRADITIONNELLE, Destination Aquin

April 13, 2017

 

Destination Aquin Nous n'avions pas besoin de lunettes ce jeudi saint, dans la cité de Julien Raymond pour constater à quel point que le comité de la fondation Aquin Solidarité confronte à des serieuses difficultés financières pour l'organisation de cette dixième édition du Festival International de la musique et de la danse traditionnelle.  

 

Il allait être 9h PM quand le comité donnait le coup d'envoi de cette édition par Mme Magalie C. DENIS qui n'a pas caché les circonstances délicates dans lesquelles le comité parvenait à organiser cette édition qu'il souhaitait être grandiose mais faute de moyens, il essaie quand même de faire une chose pour que cette dixième ne passe sous silence n

 

. Une troupe de danse de la ville offrait comme d'habitude un spectacle assez intéressant pour un public en mode robot, c'est à dire sans aucun applaudissement.

 

Un groupe venant de l'étranger a quand même été epartant avec ses chorégraphies, ses rythmes accompagnés du claquement de sabot et des chansons traditionnelles haitiennes interprétées ayant beaucoup attiré l'attention du public aquinois. Un groupe basant à Petion Ville venait d'offrir une performance assez intéressante dans la mesure où le publique commençait à sentir dans sa peau.

 

Nous felicitons le groupe le groupe #AkoustikFanm qui a su passer un grand test hier soir à l'ouverture de ce grand festival

 

. Quand à BIC et son groupe, ils ont été justement bons mais pas assez bons pour faire bouger un public condamné à se comporter en mode Robot jusqu'à la fin de la prestation où BIC, avec le Vibe que son groupe offrait, parvenait à les faire lever et secouer les mains. Jusqu'au moment où KreyolLa allait bénéficier la pleine approbation du public pour offrir un spectacle peu similaire à celui de Bercy Paris week-end écoulé. Avec un Ti Joe zenny tres bon avec ses phrases marrantes et créé à sa façon une animation s'inscrivant dans la réalité sociale actuelle.

 

Mais Le Chanteur principal de kreyolLa n'avait aucune raison à se rendre de temps en temps au près du technicien pour mieux gérer la sonorisation et le maillot qu'il portait pendant la performance de sa bande, pouvait etre utilisé en toute occasion sauf pour ce genre de festival.

 

En dernier lieu, l'artiste unijambiste, Beken à refermé cette première journée de festival, seul sur le stage avec sa guitare devant un public qui commençait à diminuer depuis la fin de la prestation de KreyolLa. Des chansons d'antan pour un public mélangé de jeunes et de personnes plus âgées étaient très appréciés jusqu'à ce le comité ait décidé de mettre un terme. Première journée de festival quasiment réussie pour le comité, mais il reste à voir ce que cette deuxième et dernière va apporter.

 

 

Richarson BIGOT, Journaliste culturel, Pour ADDUCTION MEDIA.

Crédit photo: Kerson Bosse Jeff Noel

Rédaction: Richarson BIGO...

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

    ADDUCTION MEDIA
Recommanded Reading
Search By Tags
Please reload

Follow "THIS JUST IN"